Verger des Alisiers

Dès 2009, en même temps qu’était décidée la réfection totale de la rue de la Braux et l’arrachage des vieux pommiers la bordant depuis plus d’un siècle, le conseil municipal s’engagea à replanter trente arbres fruitiers, pommiers et poiriers, issus des variétés anciennes présentes à Alise ou dans la région. Christophe Dima, pépiniériste à Beire-le-Châtel, fut choisi pour greffer puis planter les variétés retenues avec l’aide de l’association des Croqueurs de Pommes et son antenne semuroise.

Afin que tous les alisiens s’approprient le lieu choisi, près du carrefour des Trois Ormeaux, un double parrainage de chacun des arbres fut proposé aux seniors et aux juniors du village. Cette proposition remporta un franc succès auprès de tous les habitants.

Si les plantations ont commencé en janvier 2012, c’est en 2013 qu’elles se sont achevées et c’est le 20 avril 2013 que le « verger des Alisiers » a été inauguré par messieurs François Patriat, sénateur et président du Conseil Régional de Bourgogne, et Laurent Maillard, maire d’Alise Sainte Reine.

Avant de couper le ruban, François Patriat évoqua l’odeur et la saveur des pommes de son enfance en Auxois, l’importance de la transmission et de l’appartenance à un territoire.

Verger alisier inauguration

Ce grand verger est protégé par une longue haie mellifère et de nombreux alisiers de différentes variétés qui lui ont donné son nom.

Dans quelques années, les productions attendues seront proposées à la vente aux habitants de la commune qui pourront pour quelques euros faire le plein de fruits qui sous forme de compote, de tarte, de jus frais ou de cidre enchanterons leur table.

En attendant, les parrains, marraines et tous les habitants d’Alise Sainte Reine sont invités à visiter régulièrement le verger des Alisiers au cours de leur promenade en profitant, pourquoi pas, de l’aire de pique-nique et de la vue splendide sur le village.

Article de presse du Bien Public