Le lavoir de Gravotte

Le lavoir dit « de la Gravotte », construit en 1841, resta en activité jusqu’à la fin des années 1960.

A l’origine bien privé, il fut édifié grâce aux souscriptions de 43 villageois qui avaient l’exclusivité de son usage. Le nombre des souscripteurs croissant, des travaux purent être entrepris, permettant d’améliorer le captage de la source et de rendre l’espace bâti plus fonctionnel (pose de vitrages aux ouvertures, puis de grillages de protection ; pose d’une serrure à la porte.)

A partir des années 1880, le bâtiment subit des dégradations. Les fonds manquant pour le restaurer (il n’y a plus de nouvelles souscriptions), la Commune est sollicitée pour intervenir. Le bien étant privé, les souscripteurs et leurs ayants-droit durent préalablement renoncer à leur propriété. Ce n’est qu’en 1888 que le lavoir, devenu communal, put être pris en charge par la municipalité.

Sa restauration débute en 1890. Ce sera l’occasion d’allonger de 2 mètres le bassin de lavage (et avec lui, le bâtiment), de rehausser les murs de 0,60m, de refaire le sol, de remplacer les fenêtres, du côté est, par deux niches permettant de ranger les paniers à linge, d’ouvrir une deuxième porte, de refaire la charpente de la toiture et d’y ouvrir deux châssis vitrés.

L’abandon du lavoir un peu avant 1970 sera source de nouvelles dégradations.

Fin 2001, la Commune décide de reprendre sa restauration selon les plans de 1890. Les travaux seront réalisés par l’Association de réinsertion «Sentiers», et financés conjointement par la municipalité et le Conseil Général.

 L’inauguration du lavoir rénové, élément du patrimoine communal, eut lieu en septembre 2003.