Chanoine Kir

Né le 22 janvier 1876, Félix Kir est le cadet d’une famille de cinq enfants.

Son arrière grand-père paternel, Sébastien Curé, originaire de Lorraine, changea son nom à la révolution (on le comprend !) et vint s’installer à Alise sainte Reine au début du 19ème siècle,sous le patronyme de Sébastien Kir.

Son père, Jules Kir, est perruquier, c'est-à-dire à la fois coiffeur, barbier et un peu médecin de campagne-infirmier. Sa mère, Anne Lapipe, originaire du village, s’occupe du foyer et de l’éducation de ses enfants avec autorité.

Elève brillant à l’école communale, Félix poursuit ses études au petit séminaire de Plombières-lès-Dijon puis au grand séminaire de Dijon. Le 20 juin 1901, en la cathédrale Sainte Bénigne de la ville, il est ordonné prêtre par son évêque Mgr Le Nordez. Le lendemain, c’est à Alise qu’il célèbrera sa première messe.

Il est successivement vicaire à Notre- Dame de Dijon, curé à Bèze, puis à Nolay. En 1928, il est appelé par son évêque et devient animateur diocésain de la Fédération Nationale Catholique. Nommé chanoine (conseiller de l’évêque), il parcourt toute la Côte d’Or pour faire des conférences et devient rédacteur en second du journal catholique « Le Bien du Peuple ». Ses prises de parole, ses écrits manifestent son engagement dans tous les grands débats de l’époque.

La 2ème guerre mondiale et l’occupation du pays le conduisent à s’engager aux côtés de la Résistance tout en s’impliquant dans la gestion de la cité. Plusieurs fois arrêté, puis libéré, il est nommé membre du Comité départemental de la Libération en avril 1943. Le 26 janvier 1944, il est victime d’une tentative d’assassinat. Quelques mois plus tard, il intègre le Conseil Municipal de transition.

Aux élections municipales de mai 1945, refusant tout engagement aux côtés des partis traditionnels, il est élu avec sa liste républicaine d’Union sociale sur le programme «se vêtir, se loger, se nourrir» avant d’être porté à la tête de la mairie de Dijon (il en sera maire jusqu’à sa mort en 1968). Aux cantonales de septembre 1945, il conquiert le siège de Dijon-ouest puis est élu président du Conseil général. Un mois plus tard, on le retrouve député à l’Assemblée nationale. A 82 ans, en 1958, il en devient le doyen et le restera jusqu’à son départ, en 1967.

Décédé à Dijon le 25 avril 1968, il est inhumé à Alise sainte Reine dans le cimetière communal. On peut voir son effigie dans une niche extérieure ménagée dans le mur ouest de l’église Saint Léger dont il fut, ainsi que le docteur Marcel Jazey, l’un des bienfaiteurs.

Figure haute en couleurs, personnage truculent ne dédaignant pas de se mettre en scène (même pour faire rire de lui-même), il est immortalisé dans la mémoire collective nationale et internationale par l’apéritif, composé de crème de cassis et de vin blanc aligoté, qu’il avait coutume de servir à ses hôtes et qui porte son nom.

 

1876 le 22 janvier naissance à Alise Ste Reine (Côte d’Or)

1891 (15 ans) Elèves au petit séminaire de Plombières lès Dijon (Cote d’Or)

1896 (20 ans) Elève au grand séminaire à Dijon (Cote d’Or)

1901 (25 ans) le 20 juin ordonné prêtre à Auxonne (Cote d’Or)

1903 (27  ans) Curé de Drée (Cote d’Or)

1904 (28 ans) Vicaire à Notre Dame de Dijon (Cote d’or)

1910 (34 ans) Curé de Bèze (Cote d’Or)

1914 (38 ans) Sergent à la 8ième section d’infirmiers jusqu’ en 1918

1921 (45 ans) Premiers articles politiques

1923 ((47 ans) Premières conférences

1924 (48 ans) Curé de Nolay (Cote d’Or)

1931 (55 ans) Chanoine honoraire

1940 (64 ans)  Le 13 Octobre il est emprisonné à Dijon pendant 58 jours

1944 (68 ans) Le 26 Janvier, il est victime d’une tentative d’assassinat perpétrée par la milice

1944 (68 ans) En Septembre, il est nommé Secrétaire du comité départemental de la libération

      Il devient également 1er adjoint au maire de Dijon

1945 (69 ans) Mai, élu Maire de Dijon

1945 (69 ans) Septembre, élu Conseiller Général de la Côte d’Or et successivement jusqu'à sa mort

1945 (69 ans) Octobre, élu Député de la Côte d’Or

1946 (70 ans) Député de la Côte d’Or

1947 (71 ans) Maire de Dijon

1951 (75 ans) Député de la Côte d’Or

1953 (77 ans) Maire de Dijon

1956 (80 ans) Député de la Côte d’Or

1958 (82 ans) Député de la Côte d’Or

1959 (83 ans) Maire de Dijon

1962 (86 ans) Député de la Côte d’Or

1965 (89 ans) Maire de Dijon

1967 (91 ans) Député de la Côte d’Or

1968 (92 ans) Décès à Dijon le 25 avril

 Il est inhumé dans le cimetière communal de son village natal Alise Ste Reine