Alise-Sainte-Reine - Extraits des délibérations 1916

Séance du 13 février

Monsieur le Maire donne lecture du texte de la proposition faite par M. Montenot, Conseiller général et adoptée par l’Assemblée Départementale dans sa séance du 27 septembre 1915, relativement à la rédaction dans chaque commune, du « Cahier de la Guerre ».

Il donne ensuite lecture d’une lettre de M. le Préfet, en date du 15 décembre dernier concernant le même objet.

Le conseil décide qu’il sera procédé à la rédaction du «Cahier de la Guerre» par les soins de M.le Maire assisté du secrétaire de la Mairie.

Le Conseil après avoir pris connaissance d’une délibération de la Commission administrative de l’Hospice d’Alise en date du 10 janvier dernier, concernant l’achat de vin et de cidre pour la consommation de l’établissement, a émis un avis favorable à son approbation.

Séance du 20 février

Monsieur le Maire donne lecture des instructions relatives à la création des Comités d’Action Agricole et il invite l’assemblée à procéder à l’élection des membres du Comité qui doit fonctionner dans la commune.

Séance du 9 juillet

Monsieur le Maire donne lecture de l’article 2 de la loi du 14 juillet 1905 sur l’assistance obligatoire aux vieillards, aux infirmes et aux incurables privés de ressources et de la circulaire préfectorale en date du 20 juin 1916.

Il invite ensuite le conseil municipal à fixer pour la période quinquennale 1917-1921, le taux de l’allocation mensuelle à servir aux assistés de la commune. Fixe à 10 francs le taux de l’allocation mensuelle.

Le conseil après avoir pris connaissance de deux délibérations de la commission administrative de l’hospice d’Alise, en date du 19 juin dernier, a émis un avis favorable à leur approbation, savoir concernant :

1-une vente de terrain

2-le prix des cercueils du 1er juin au 31 décembre et le prix de la viande pendant le 2nd trimestre

Le conseil vote sur les fonds libres en caisse, une subvention de 20 francs, en faveur du Comité de Dijon de la Société de secours aux blessés (Croix Rouge Française)

Le Conseil vote sur les fonds libres en caisse, une subvention de 10 francs, en faveur du comité départemental Côte d’orien d’assistance aux militaires réformés pour tuberculose depuis le début de la guerre.

Séance du 3 septembre 1916

Le Conseil décide qu’il y a lieu d’interdire l’entrée dans les champs de betteraves, pommes de terres ou autres légumes, soit pour cueillir de l’herbe, soit pour tout autre motif.

Décide en outre, qu’en raison de plaintes d’un certain nombre d’habitants, il y a lieu d’inviter le garde champêtre à veiller sérieusement à la garde des propriétés.

Monsieur Laffage expose qu’en temps de pluie, l’eau qui descend la rue de l’Hôpital vient tomber en partie dans le bassin de la fontaine Sainte Reine, et qu’il y aurait lieu de prendre des mesures pour empêcher cet inconvénient.

Le conseil charge M. Guyon de faire le nécessaire. La dépense sera imputée sur les ressource vicinales.

 

SOLDATS MORTS POUR LA FRANCE EN 1916

 

 Louis BORNE,

tué à l’ennemi le 25 avril 1916 à Pierre-Percée (Meurthe et Moselle),

 

 Marc, Pierre CLEMENT,

tué à l’ennemi le 8 juillet 1916 à Tahure (Marne),

 

 Henri GODIN

mort des suites de maladie contractée en service 22 octobre 1916 à Avallon (Yonne)